Pour les seniors, la danse est une excellente alternative à l’activité physique

La danse peut être une activité physique alternative pour ceux qui aiment danser. Nous traversons un moment de l’histoire où nous devons briser les paradigmes de la vieillesse. La grande majorité des gens associent encore le vieillissement à la perte de capacités physiques et mentales ainsi qu’à la maladie. Mais malgré une certaine diminution de la force physique, les personnes âgées sont encore capables d’apprendre. Et, plus que cela, un senior reste une personne qui doit se sentir bien dans sa peau.

L’un des facteurs qui contribuent à un vieillissement sain est la pratique d’activités physiques régulières. Mais la population âgée de 60 ans ou plus aujourd’hui n’a pas pris l’habitude de faire de l’exercice. Par conséquent, l’adhésion à l’exercice physique est plus faible dans cette tranche d’âge.

Quand la danse devient une excellente alternative

Il a été démontré que les personnes âgées qui ont participé à un programme comportant deux séances de danse par semaine, de 60 minutes chacune, ont vu leur qualité de vie s’améliorer. Les participants au programme de danse ont obtenu des gains physiques, psychologiques et sociaux. Avec une moyenne d’âge de 76 ans, 100 adultes qui ont participé n’ont manqué aucun cours.

En prenant des cours de danse, vous mettez votre esprit à l’épreuve, et stimulez les connexions au sein de votre cerveau. À la différence des autres formes d’exercice, la danse ne présente aucune limite d’âge !

Le temps ne laisse personne indifférent. Les années passent et le physique change. Rides, cheveux blancs, problèmes de santé, faiblesse, mémoire défaillante, perte de l’équilibre….vieillir n’est pas toujours un pur moment de plaisir. Pour garder la forme et avoir le moral au beau fixe, la danse est un bon choix d’activité physique. Tantôt divertissement, tantôt sport, elle fait travailler tous les muscles du corps dans une ambiance plus détendue et zen. Chez les personnes âgées, la danse apporte ses nombreux avantages et c’est une bonne activité pour rester actif et en pleine forme. Danse contemporaine, danse de salon, danse thérapeutique ou chorégraphie de groupe, chaque participant choisit le style qui le convient le mieux pour toujours apprécier ce moment.

Des améliorations des aspects psychologiques ont été démontrées par des tests de dépression et de sentiments de colère, de tension nerveuse et d’anxiété. Les personnes âgées ont également fait état d’un plus grand bien-être pendant leur participation au programme que ce qui avait été indiqué précédemment.

Sur le plan social, le gain est évident. Auparavant, plus de 77 participants âgés ont déclaré ne pas participer à des groupes sociaux, récréatifs ou religieux. Avec la danse, ils ont commencé à avoir une activité considérée comme récréative, avec une interaction sociale. Ce fait corrobore une étude précédente (Seeds man, 1994) qui « a déclaré qu’il devrait y avoir un équilibre entre les activités physiques et les loisirs stimulants pour promouvoir un mode de vie significatif pour les personnes âgées.

Danser pour bien vieillir

Le dynamisme s’entretient. Le corps a besoin de nourriture, de repos et d’activité physique pour être en bonne santé. Quel que soit l’âge, une bonne condition physique se conjugue avec une bonne habitude de vie. Selon des études effectuées sur les personnes âgées, celles qui s’adonnent à une activité physique régulière voient leur dépendance retardée de plusieurs années sans assistance médicale. Même si beaucoup de facteurs comme la maladie, l’hérédité ou l’état de santé mentale entre en ligne de compte, pratiquer de l’activité reste le meilleur moyen de retarder les signes de la vieillesse. Toutefois, ce n’est pas toutes les activités physiques qui sont adaptées pour les séniors. Il faut bien faire son choix en tenant compte des aptitudes physiques de la personne. Justement chaque mouvement et chaque exercice doivent être en accord avec les capacités du sénior. C’est pour cette raison que dans les établissements spécialisés pour les personnes âgées, il y a de plus en plus de moniteurs sportifs spécialisés pour les activités physiques séniors comme la danse, la gym douce ou la marche.

Quand on parle de personnes atteintes d’Alzheimer et d’autres déficits cognitifs, la danse reste une bonne alternative. Comme la mémoire automatique est la dernière à être affectée, même les personnes qui se trouvent dans des phases plus graves de la maladie peuvent danser et s’amuser.

La danse-thérapie, qu’est-ce que c’est?

En danse-thérapie, le corps devient l’instrument à partir duquel on apprend à être bien dans sa peau, à sortir de sa tête, à retrouver l’énergie de l’enfant. La danse-thérapie vise la prise de conscience de soi et la libération de tensions et de blocages inscrits dans la mémoire du corps. Sur le plan physique, elle améliore la circulation, la coordination et le tonus musculaire. Sur le plan mental et émotif, elle renforce l’affirmation de soi, ravive les capacités intellectuelles et la créativité, et permet de rencontrer des émotions parfois difficiles à exprimer verbalement : colère, frustration, sentiment d’isolement, etc.