La dynamique des personnes âgées : mode d’emploi

Les dynamiques pour les personnes âgées sont des alternatives qui montrent comment il est possible d’être heureux, de développer des compétences, d’aller à la recherche de ses objectifs et bien plus encore, même après 60 ans. La qualité de vie n’a pas d’âge, même si certains peuvent penser le contraire. Les personnes âgées n’ont peut-être pas les mêmes dispositions ou la même forme physique qu’à d’autres époques, mais elles ont certainement beaucoup plus de connaissances et d’expérience que les jeunes et cela compte beaucoup en leur faveur. Au fil des ans, certaines compétences s’usent, les tâches quotidiennes sont exécutées avec un peu plus de difficulté. Pourtant, ceux qui peuvent garder leur esprit et leur corps actifs ressentent moins certains symptômes. Vous voulez savoir comment la dynamique pour les personnes âgées peut aider à cet égard ?

Quelles sont les dynamiques pour les personnes âgées ?

Une personne âgée est, pour le sens commun, une personne de grand âge qui présente les attributs physiologiques et sociaux de la vieillesse tels que la société se les représente. Les personnes âgées sont également appelées seniors et aînés, autres circonlocutions pour éviter les mots vieux et vieillard. La dynamique des personnes âgées est une activité ludique pour les seniors. Ils ont toute une méthodologie qui accorde une attention particulière à ce type de public. Chaque groupe qui participe à une dynamique a ses propres caractéristiques, qui doivent être prises en compte dans la réflexion et la programmation du jeu. Il n’en va pas autrement pour les personnes âgées. C’est pourquoi il est important d’avoir une planification spécifique pour eux. Ainsi, les objectifs ont beaucoup plus de chances d’être atteints.

À quoi sert la dynamique pour les personnes âgées ?

La dynamique envers les personnes âgées peut être utilisée à des fins diverses. Vous pouvez les utiliser, par exemple, pour travailler sur l’estime de soi des personnes âgées. Il n’est pas rare qu’au fil des ans, les personnes âgées commencent à se sentir plus faibles. Son apparence n’est plus la même, on ne peut plus faire les mêmes activités et ainsi la vanité est ébranlée. Mais cela ne s’arrête pas là. Nos grands-parents et nos grands-parents ont tendance à être de plus en plus exclus. Même s’ils ont besoin de plus d’aide et d’attention, ils ont le sentiment de déranger les autres et finissent donc par faire taire certains besoins. Un autre avantage pour les personnes âgées qui participent à une dynamique de groupe est l’amélioration de certaines compétences, comme la mémoire, par exemple. Des activités ludiques permettent de travailler sur cette importante compétence. Ainsi que la concentration, la tolérance, la créativité et bien d’autres encore.

Quelle est l’importance de la dynamique pour les personnes âgées ?

Les dynamiques pour les personnes âgées sont très importantes car elles font prendre conscience aux personnes âgées qu’il est possible d’être heureux quelle que soit la date figurant sur leur certificat de naissance. Il n’est jamais trop tard pour être heureux. En outre, ces activités de groupe sont de bonnes occasions de partager des expériences. Le troisième âge aime raconter des histoires. Si ces raisons ne suffisaient pas, la dynamique peut apporter des gains comportementaux et sentimentaux aux personnes âgées, notamment en stimulant et en faisant travailler le corps et l’esprit. En parlant du corps et de l’esprit, ces blagues peuvent également aider en matière physique, comme les problèmes de locomotion et la promotion des étirements.

Les avantages de la dynamique pour les personnes âgées

Comme nous l’avons vu, il existe plusieurs raisons et avantages qui peuvent amener une personne âgée à pratiquer une dynamique avec une méthodologie qui lui est destinée. Mais pour ne laisser aucun doute, nous avons dressé une liste d’avantages qui promettent de rendre ces points positifs encore plus clairs. La pratique quotidienne d’une activité physique apporte des bénéfices multiples tout au long de la vie. Elle est une condition nécessaire au vieillissement réussi.
 La liste des bienfaits d’une activité physique régulière est si étonnante qu’aux Etats Unis, on considère qu’un dollar investi dans le sport économise trois dollars dans les dépenses de santé, tant chez l’enfant que chez le sujet âgé. Ne soyons plus étonné de la voir désormais prescrite sur ordonnance médicale à côté ou à la place de certains médicaments. Les études médicales indiquent que l’activité physique a un rôle bénéfique sur la fonction cardiovasculaire, le métabolisme, la composition corporelle. Chez le sujet très âgé, l’activité physique prévient l’état de fragilité en améliorant la fonction musculaire, l’aptitude cardio-respiratoire, l’équilibre, l’état thymique et les capacités d’attention. Par ailleurs, elle améliore l’appétit.

Neuf exemples de dynamiques pour les personnes âgées

Après tant de théorie, que pensez-vous de connaître quelques exemples pratiques de dynamique pour les personnes âgées ? Il s’agit d’activités différentes ayant des objectifs différents, vérifiez-les :

– La danse de la connaissance

Détendez-vous, personne n’a besoin d’être un pied de valse pour participer à cette dynamique, même si le titre peut amener quelqu’un à le penser. La danse du savoir est non seulement un bon exercice pour travailler sur des questions physiques, mais aussi un moyen de promouvoir l’intégration du public âgé. Pour lancer le bal, vous devrez faire appel à un DJ et choisir une playlist adaptée à l’occasion. L’idéal est d’être aussi éclectique que possible pour satisfaire tous les goûts. Mais si possible, faites davantage attention aux grandes réussites du passé qui ont probablement marqué une époque dans la vie des grands-pères et des grands-mères. Après le signal du conseiller, les personnes âgées doivent former des paires et une fois que la musique commence, la danse commence aussi. Pendant la répétition des pas, chaque couple doit se parler. Le sujet est libre, il est libre d’aborder n’importe quel sujet, à tel point qu’il est confortable pour les deux parties concernées et que la sincérité prévaut. Même si la conversation est bonne, n’oubliez pas que l’objectif est que chacun puisse mieux se connaître, donc à la fin de chaque chanson, les paires doivent être échangées. Rien n’empêche les échanges de se poursuivre après la dynamique. Cette activité ne peut que servir de point de départ à la création de nouveaux liens.

– La mémoire vivante

Malheureusement, avec l’âge viennent les problèmes liés à la mémoire. L’oubli et la répétition de l’information sont alors parmi les maux les plus fréquents. Mais il y a un moyen d’essayer de lutter contre ces défaillances et ces blancs. Plus on travaille, plus on a de chances d’augmenter leur développement. La dynamique de la mémoire vivante est une façon intéressante de mettre votre tête au travail.

– Jouer avec les pâtes

Mettre la tête au travail aide non seulement la mémoire, mais développe également la créativité. Dans la dynamique du jeu avec les masses, les personnes âgées pourront recréer des expériences passées ou inventer des histoires totalement fictives de manière ludique et amusante. Pour l’activité, les seuls matériaux supplémentaires nécessaires sont des masses de modelage de différentes couleurs. La plaisanterie commence avec l’organisateur qui distribue les masses aux participants et leur détermine un temps minimum pour réfléchir à une histoire, qui doit ensuite, le moment venu, être racontée à l’aide des objets de modélisation. À partir de ce moment, il n’y a plus de règles. Il est libre de libérer l’imagination et de créer les situations les plus amusantes et les plus inhabituelles. Plus le récit est créatif, mieux c’est.

– Construire la vie

Cette activité rappelle beaucoup la précédente, mais en plus de travailler sur la créativité, elle souligne également l’importance du travail d’équipe. Pour jouer à construire la vie, vous aurez besoin de feuilles de papier colorées, de peintures plastiques et de pinceaux. Le jeu commence avec l’organisateur qui demande aux participants de choisir une feuille de papier avec leur couleur préférée, puis tout le monde décide, ensemble, d’un thème pour le tableau. Lorsqu’un consensus a été atteint, chacun ne doit dessiner que deux éléments sur son carton, puis passer à autre chose pour que d’autres puissent compléter le tableau. La dynamique s’achève lorsque chacun reçoit ses dessins en retour avec la collaboration des autres. Le résultat final est-il devenu cohérent ?

– Les vessies sentimentales

À tout âge, il est important de comprendre nos sentiments. Ce n’est pas parce que quelqu’un a plus de 60 ans qu’il est différent.

Grâce à la dynamique de la vessie sentimentale, il est possible d’exprimer ces émotions et, avec les autres participants, de chercher leurs explications et leurs motifs.

Pour jouer, vous n’aurez besoin que de vessies colorées et de pinceaux atomiques.

Une fois la préparation terminée, l’organisateur doit demander aux personnes âgées de choisir une vessie par couleur, en fonction de ce qu’elles ressentent.

Dans la séquence, chacun doit dessiner un visage dans le ballon, avec des traits qui représentent son état d’esprit actuel.

En fin de compte, chacun doit expliquer les raisons de ses choix.

Par exemple, disons qu’un participant a pris une vessie rouge et a peint un visage en colère.

Elle doit ensuite indiquer les raisons pour lesquelles elle définit cette représentation.

– Ami millionnaire secret

Vous avez certainement joué à l’ami secret au moins une fois dans votre vie. Ici, la dynamique est similaire mais ne suit pas les critères de détermination d’une valeur maximale pour l’achat de cadeaux – comme le stipulent de nombreuses blagues. En fait, dans l’ami secret millionnaire, il n’y a même pas un vrai souvenir. Tout est fictif, sauf les sentiments. C’est ainsi que les gens valorisent les intentions, les attitudes en elles-mêmes, bien plus que les biens matériels. La méthodologie du jeu est fondamentalement la même que le modèle traditionnel. Chacun choisit un rôle, qui contient le nom de l’ami secret, et doit donner des conseils pour que les autres essaient de deviner qui c’est. La grande différence vient maintenant : lorsqu’ils découvrent l’ami secret, au lieu de remettre le cadeau, la personne doit dire ce qu’elle veut pour lui, ce qu’il mérite et pourquoi.

– À qui tirez-vous votre chapeau ?

Contrairement à la plupart des dynamiques jusqu’à présent, cette activité ne vise pas à travailler sur l’interaction du participant avec d’autres personnes. Elle vise à sauver une compétence qui se réfère beaucoup plus à nous-mêmes et qui finit par s’épuiser avec le temps : l’estime de soi. Avec le jeu pour qui tirez-vous votre chapeau, la proposition est de changer cette réalité et de faire en sorte que les personnes âgées se voient à nouveau avec de bons yeux. Pour jouer, les seuls objets supplémentaires nécessaires seront un chapeau avec un miroir collé à l’intérieur. Sous les ordres du responsable, une roue est assemblée et le chapeau est remis à un membre qui doit lancer la dynamique. Il doit répondre s’il tire son chapeau à celui qui se reflète dans cet objet..

– Objet personnel

Les personnes âgées sont généralement des personnes qui sont attachées à leur passé. Il y aura toujours un objectif cher qui fera revenir un souvenir positif. L’objectif de cette dynamique est lié à cela et à une compétence très importante : l’engagement, quelque chose que nous devons prendre pour la vie. Pour jouer, chacun doit apporter à la réunion un objet personnel de valeur affective qu’il a chez lui. Ensuite, comme s’il s’agissait d’un ami secret, on procède à un tirage au sort afin de savoir qui prendra quel objet au collègue.

– Quel est votre talent ?

Il est tout à fait possible qu’au cours de leur vie, les personnes âgées aient offert différents types de contribution à la société. Pas nécessairement avec sa performance professionnelle elle-même, mais avec un passe-temps, un talent ou un don qui a inspiré d’autres personnes. L’objectif de cette dynamique est précisément de sauver certaines de ces productions avec l’intention d’élever une estime de soi qui peut être dormante. Ainsi, lors de la prochaine réunion de la classe senior, combinez chacun d’entre eux pour apporter les médailles qu’il a gagnées dans un sport, ses fabrications, les photos des spectacles de danse et de musique auxquels il a participé, ou tout autre souvenir qui fait référence à un talent. En plus de ces souvenirs physiques, il est important d’emporter aussi les souvenirs affectifs, qui sont les plus importants.

Les bienfaits du sport chez les seniors

A partir de 50 ans, la masse musculaire et la force diminuent de 40 à 50 % selon les personnes.
Avec l’âge, l’essoufflement est aussi plus important, la prise de poids n’est pas rare et l’équilibre est de plus en plus fragile. La capacité des seniors à conserver une vie autonome est diminuée, les risques de chutes plus fréquents. Rester inactif représente alors un danger à partir d’un certain âge. Pour lutter contre ces méfaits, le sport, pratiqué en douceur, est une très bonne thérapie.

Ainsi, l’activité sportive permet de :

  • Diminuer le risque de chutes
  • Diminuer le risque d’obésité
  • Réduire le stress et prévenir les maladies cardiaques
  • Contribuer à la baisse du cholestérol
  • Lutter contre l’ostéoporose
  • Améliorer les défenses immunitaires
  • Entretenir les muscles
  • Créer du lien social, diminuer le risque de dépression

– Tenir compte de sa condition physique avant de se lancer

Avant de s’adonner à une nouvelle activité physique et sportive, il faut avant tout connaitre et tenir compte de ses capacités.
Il est important de s’entretenir avec un médecin traitant ou de la médecine du sport, afin de vérifier que cette activité est adaptée à son état de santé. Certaines caisses complémentaires de retraite proposent à leurs assurés de passer des bilans médicaux et en fonction des résultats de pratiquer un sport adapté à leur condition physique. Dans tous les cas, il convient également de prendre quelques précautions lors de la reprise d’un sport :

  • Ne pas se lancer dans une activité physique du jour au lendemain : l’entraînement doit être progressif.
  • La régularité est importante pour obtenir des bénéfices et éviter de se faire mal.
  • Pour les activité physique à plusieurs, choisir un groupe ayant les mêmes capacités que soi.
  • Éviter les compétitions et les efforts violents.
  • Avoir le bon équipement : Se chausser et se vêtir de manière adaptée.
  • Attention à l’hypothermie, baisse de la température du corps et à la déshydratation. Il faut boire régulièrement.

Mais alors, quels sports pour les seniors ?

Une fois toutes ces précautions prises, il n’est pas toujours évident de savoir quel sport est recommandé ou non aux personnes âgées, les performances après 50 ans n’étant plus les mêmes qu’à 20 ans. En revanche, l’ habilité et la souplesse peuvent être améliorées à tout âge. Certains sports sont déconseillés si la personne n’en n’a jamais pratiqué dans sa jeunesse, comme le ski et les sports de raquette, le tennis et le squash qui sollicitent beaucoup les articulations. La course à pied peut être également trop éprouvante pour le cœur et les genoux. En revanche, il existe une grande diversité de sports accessibles aux seniors.

La gymnastique

Concernant la gymnastique en salle, des mouvements adaptés sont prévus pour les personnes âgées. Les cours ont généralement lieu en groupe et permettent de fortifier et tonifier le corps. Plus douce, l’aquagym est à l’origine une méthode de rééducation fonctionnelle destinée aux sportifs professionnels. Elle s’est fortement démocratisée depuis 15 ans. Dans la piscine, vous vous sentez léger quelle que soit votre corpulence, puisque le corps ne pèse plus qu’un dixième de son poids. Le travail musculaire est plus intense que dans une salle de gym, sans s’en rendre compte. La gym mémoire est une discipline moins connue mais qui permet de faire travailler de manière ludique la coordination, la mémorisation et la concentration. Elle est particulièrement recommandée dans la prévention de la maladie d’Alzheimer. Toujours en salle, la musculation est bénéfique si elle est pratiquée raisonnablement afin de garder une bonne masse musculaire.

Les activités insolites

Plus insolite, utile et thérapeutique, la canne défense est une activité permettant de travailler l’équilibre, créer du lien social par des jeux de rôles agresseur/agressé. A l’origine, la canne était un outil de self-défense, aujourd’hui également utilisée par les malades d’Alzheimer. Enfin, les personnes âgées n’y pensent sans doute pas toujours mais les jeux vidéo, notamment la Wii thérapie,  sont conseillés aux seniors. À travers des exercices ludiques parfois même pratiqués en EHPAD, il est possible de travailler son équilibre, de maintenir sa forme physique ou encore de stimuler sa mémoire. Quels que soient le ou les sports pratiqués, s’y mettre n’est pas toujours le plus difficile, en revanche prolonger ce bel effort nécessite de respecter certaines règles. Il faut éviter que cette pause sport implique trop de contraintes de déplacements ou horaires, et doit rester un plaisir, certes thérapeutique, mais ludique avant tout. Ce qu’il faut garder en tête c’est que la fréquence de la pratique et sa durée doivent rester raisonnables, il n’est pas question de s’épuiser. Cette liste n’est bien entendu pas exhaustive, n’hésitez pas à nous faire part des sports que vous pratiquez et qui sont adaptés aux personnes âgées.

Conclusion

Le message de cet article est le suivant : quel que soit votre âge, 18, 30, 45 ou 60 ans, il n’est jamais trop tard pour être heureux et poursuivre vos objectifs. Même avec certaines limitations, il est possible de maintenir une bonne qualité de vie tant que vous êtes prêt à garder votre corps et votre esprit en mouvement constant. Peu importe ce que vous attendez d’une dynamique pour les personnes âgées. Il peut s’agir de l’amélioration de certaines compétences ou simplement de l’échange d’expériences, en tout cas, ces exercices ludiques sont de bonnes alternatives. Et le coaching, bien sûr. Lorsqu’il s’agit du développement humain et de la recherche de son potentiel infini, il n’y a pas de meilleur allié que lui.