Les bienfaits de la camomille contre les courbatures

Publié le : 19 avril 20219 mins de lecture

Depuis plusieurs siècles, on utilisait les plantes pour en faire des médicaments traditionnels. On les appelait dernièrement plante médicinale. Des chiffres par l’OMS montrent que, 14 à 28% des plantes dans le monde sont enregistrées comme étant une utilisation médicinale. La camomille en fait partie de ces plantes. Elle est utilisée pour ses différentes possessions spécifiques généreuses pour la santé humaine, ou même animale. Mais c’est quoi la camomille et quels sont ses bienfaits sur la santé ? quelles est la différence entre la grande camomille et la camomille? Est-ce que consommer de la camomille peut provoquer des effets secondaires ?

Définition et origine de la camomille 

La camomille est une plante qui est de même famille que les astéracées. Elle contient une fleur séchée qui est souvent utilisée en phytothérapie. On appelle camomille certaines plantes qui ressemblent à des marguerites. Le mot « chamomile », un mot anglais est un dérivé de du mot latin « chamaemelon », qui veut dire «pomme de terre ». Au XIIIe siècle, on a utilisé pour la première fois l’orthographe « chamomile ». Il existe différents types de camomille qui sont utilisables : Matricaria Chamomilla, qui est aussi appelée camomille allemande ou encore eau de jeunesse et la Chamaemelum Nobile, ou camomille romaine, anglaise ou encore de jardin, elle s’utilise très fréquemment. La camomille est une plante d’origine Eurasie et d’Afrique du Nord. C’est une plante à tige branchue et de feuille adroitement découpé. Elles sont cultivées pour ses petites fleurs odoriférantes à cœur jaune potelé. 

Nous vous recommandons : Les végétaux peuvent soigner l’arthrose sans les effets secondaires des anti-inflammatoires classiques

Les différents types de camomille

En réalité, il existe trois types de camomille. Elles ont tous des vertus qui peuvent être utilisées en aromathérapie. La camomille romaine ou la camomille noble. Elle est composée d’esters, d’aldéhydes, de monoterpénols, d’acides, de cétones ainsi que de monoterpènes. Elle a pour effet, antispasmodique, anti-inflammatoire, antalgique, rassurant et aussi béchique. La camomille est souvent employée pour les peaux réactives, mais aussi pour les personnes qui représentent les maladies de crohn.

La camomille bleue allemande, aussi appelée chamomilla recuita. On la trouve en Égypte, en Allemagne ainsi que dans les Balkans. Sesquiterpènes, sesquiterpènescu, cétones sesquiterpéniques, oxydes et éthers sont ses compositions. Tout comme la camomille romaine, elle est anti-inflammatoire, anti-prurit, antiallergique. Elle est surtout très essentielle quand une personne est en cas d’eczéma, de varicelle, ou de certaines maladies de la peau.

La camomille marocaine (Ormenis mixta), elle est récoltée au Maroc. C’est une plante qui est de la même famille que les Astéracées. Elle est combinée de cétones, d’oxydes, monoterpènes, monoterpénols et d’esters. La camomille marocaine a plusieurs propriétés : anti-infectieux, c’est aussi une bonne stimulante pour les personnes en cas d’affaissement nerveux. Anti-inflammatoire, anticryptogamique et désencombrant. Elle est très nécessaire pour sa geste active sur la balance du moral lors de la mélancolie.

Quelle est la différence entre la camomille et la grande camomille ?

Il ne faut pas confondre la camomille romaine avec la grande camomille. Bien sur, ces deux plantes ont les mêmes propriétés. Par contre leur usage dépendra de chaque situation. La camomille est souvent utile pour gérer la sphère digestive, par voie interne. Et la grande camomille aussi l’est, mais indirectement.

La camomille romaine ou noble facilite la digestion, elle est aussi apéritive. À consommer avant votre repas. Par ailleurs, la camomille Allemande ou encore matricaire assiste votre consommation, mais en étant sédatif, elle agit par exemple sur les crampes. Elle peut aussi être carminative, c’est-à-dire, elle travaille sur les ballonnements. La camomille Allemande aussi protège la digestion, mais seulement si vous l’avez mangé après votre repas.

Par contre, la grande camomille ou autrement dit paternelle, adoucis les migraines. Elle a un effet antibiotique, qui allège donc les douleurs. Le parthénolide, un de ses composants, lui permet d’avoir le pouvoir de stopper les maux de tête. Il existe différents types de grande camomille, comme le chrysantemum parthenium. Ce genre de camomille est généralement analgésique et asthénique, elle est aussi connue pour apaiser les migraines.

Les méfaits de la grande camomille

Les femmes enceintes, et celles qui allaitent ne doivent pas prendre les grandes camomilles. Elle est aussi indispensable pour les personnes qui montrent des allergies, ou qui ne sont pas en position de manger des médicaments naturels venant des plantes. Plus précisément, celles qui ne supportent pas les marguerites et les pissenlits. Et il est aussi préférable de ne pas confondre la grande camomille avec d’autres traitements pour la circulation, veuillez demander l’avis de votre médecin si vous êtres en traitement médicamenteux.

Il est à noter que, n’importe quelle plante doit être prise pendant au moins 21 jours, tout en faisant une pause d’une semaine si, vous voulez les reprendre bien sur. Mais avant que vous ne les consommiez, prenez toujours l’avis d’un médecin et de demander les posologies ainsi que les contre indications quand vous l’achetez.

Quels sont les bienfaits de la camomille ?

Depuis des siècles et des siècles, la camomille a toujours été une bonne amie pour tout le monde. À certaines époques, ses vertus médicales ont répandu dans le monde, d’ailleurs elle peut aussi arranger plusieurs soucis durant votre journée. Dans certains cas, la camomille utilisée sous forme de baume, d’infusion ou encore pour une lotion. C’est aussi une plante estimée pour ses différentes vertus anti-inflammatoires, antibactériennes et voire même cicatrisante.

En effet, la camomille dispose d’une fleur qui est estimée pour ses aptitudes antalgiques et sédatives. Elle a représenté plusieurs effets concrets sur les douleurs musculaires, sur les courbatures, mais également sur les rhumatismes.

En cas d’indigestion, ou de troubles digestifs, la camomille s’avère être un très bon médicament très active. Buvez une infusion de la camomille après avoir pris votre déjeuner, après chaque repas. Il est à noter que la plus théorique est de laisser l’infusion se reposer sous une couverture, cela va empêcher les principes actifs de se pulvériser. Dans un cas comme celui-ci, la camomille donne aussi une meilleure effet tout en luttant contre les bactéries, soi-disant coupable des indigestions, mais soigneusement. Cependant, c’est une plante qui se compose de flavonoïdes, des composants qui ont un effet anti-inflammatoire mais aussi analgésique. Elle console également les intestins.

Certaines jeunes filles se sentent vraiment très mal durant leurs périodes de règle : crampes dans le bas du ventre, malaise, mal au dos, …etc. Tout comme l’indigestion, la camomille s’utilise aussi sous forme d’infusion pour lénifier ces amertumes. Le fait prendre le maximum d’infusion allègent la souffrance, et la font disparaitre même. En outre, vous pouvez aussi utiliser la camomille comme huile essentielle. Faites une composition de petites gouttes d’huile essentielle de camomille romaine dans une huile végétale, puis massez le bas de votre ventre en cas de douleur. Non seulement les règles, elle peut aussi atténuer les maux comme le rhumatisme ou les tensions musculaires.

Vous avez beaucoup de choses en tête qui vous cause n’ennuie pas et de stress, diluer quelques sues d’huile essentielle de la plante romaine dans votre bain, et détendez-vous le dedans plusieurs minutes. Et si vous avez du mal à vous endormir chaque nuit, collez une petite goutte d’huile sous chaque plante de votre pied avant de vous mettre au lit.

La camomille peut aussi tranquilliser les inflammations de la peau. Au cas où, des insectes vous piquent, ou votre peau est brûlée par le soleil, détrempez des petites goutées d’huile essentielle de camomille romaine dans de l’huile végétale et mettez la mélanger sur la peau.

Plan du site