Lutter contre la dépression chez les personnes âgées.

Fréquente mais largement sous diagnostiquée, la dépression des personnes âgées est une réalité aux conséquences graves, malheureusement peu prise au sérieux. Ses symptômes sont souvent réduits à la simple expression du vieillissement et ceux qui en souffrent expriment rarement leur mal-être, par pudeur ou par peur de l’avouer.Le veuvage, l’absence de rôles sociaux valorisés, les difficultés financières liées à la retraite, les pertes dues au décès d’amis et au départ des enfants du foyer, ainsi qu’une diminution de l’indépendance et des capacités cognitives contribuent également à la dépression. Les traitements pour lutter contre la dépression sont aussi efficaces chez les personnes âgées que chez les jeunes. La thérapie, les groupes de parole et de soutien, les médicaments sont autant de solutions pour soigner les symptômes de la dépression. Malgré tout, le soin des autres problèmes de santé tels que les douleurs chroniques qui coexistent avec la dépression ne doit pas être oublié.

Traitement de la dépression du senior par antidépresseurs

Les antidépresseurs peuvent soulager les symptômes de la dépression chez les personnes âgées. Cependant, si la dépression trouve ses causes dans la solitude ou des problèmes de santé, il n’est pas certain que les antidépresseurs soient la meilleure solution. Par ailleurs, les antidépresseurs ont de nombreux effets secondaires auxquels les adultes réagissent plus ou moins bien. Certains adultes sont plus sensibles que d’autres aux effets secondaires des antidépresseurs qu’ils prennent et vulnérables à leurs interactions avec leurs autres médicaments. Par exemple, certaines études ont montré que le risque de fractures et de chutes était plus élevé avec les antidépresseurs de type ISRS tels que le Prozac. L’usage d’antidépresseurs chez les personnes âgées doit donc être surveillé de près. La dépression est une véritable maladie : elle n’est pas à prendre à la légère. Solliciter son médecin et suivre ses conseils est indispensable pour aller mieux. Les professionnels qualifiés sont les plus à même d’établir un diagnostic précis et donc d’élaborer une réponses adaptée et efficace. Si la dépression n’est pas trop avancée, il suffit parfois de peu de choses pour retrouver le moral. En plus d’offrir des alternatives à des traitements plus lourds, elles seront l’occasion de tester quelque chose de nouveau, de sortir d’un quotidien trop sombre pour reprendre la vie du bon côté. Par exemple, la sophrologie peut apporter une aide conséquence à une personne âgée dépressive. Son principe est simple : basée sur des techniques de relaxation variées, cette discipline à pour but de développer la sérénité de celui qui la pratique. Elle favorise le calme, la diminution de l’anxiété, permet de lutter contre la tristesse et de stimuler ses propres ressources (souvenirs agréables et positifs) pour aller mieux.

Traitement de la dépression par la thérapie

Les études montrent que les résultats d’un traitement par thérapie sont tout aussi bons que les traitements par antidépresseurs pour soulager les effets de la dépression. De plus, par rapport aux antidépresseurs, la thérapie a l’avantage de s’attaquer aux véritables causes de la dépression. La psychothérapie aide les gens à traverser les événements stressant de la vie de tous les jours et à soulager la solitude que l’on ressent pendant une dépression. La thérapie cognitive et comportementale permet de transformer ses pensées négatives en pensées positives et d’apprendre à mieux surmonter les épreuves de la vie. Les groupes de soutien permettent de se mettre en relation avec des personnes qui connaissent les mêmes problèmes que vous et il est donc souvent plus facile de discuter avec des gens qui savent ce que vous endurez pour partager ses expériences, des conseils ou des encouragements. Tout comme dans le cas de la dépression chez l’adulte, la dépression chez les personnes âgées peut être traitée par une forme standard d’assistance. Un psychiatre ou un psychologue peut donc aider davantage à lutter contre la dépression. Dans certains centres spécialisés, notamment lorsque l’objectif est de poser un diagnostic, une aide psychologique est souvent prévue pour traiter cette dépression chez les personnes âgées. En cas de difficultés de déplacement pour procéder au traitement de la dépression, on peut également recourir à de nouvelles formes de thérapie. Des médecins et psychologues ont ainsi développé. Un programme de self-help en ligne qui peut accompagner les personnes à la maison un quart d’heure par jour. De cette façon, vous traitez quotidiennement votre dépression afin de regagner pleinement votre assurance et retrouver ce qui vous rend heureux.

Comment prévenir et se soigner d’une dépression ?

L’entourage peut faire beaucoup pour aider un membre de sa famille âgé dépressif. Si un de vos proches est dans cette situation, prenez soin de suivre ces conseils : ne négligez pas les symptômes de cette maladie. Ils ne sont pas indissociables du vieillissement mais indiquent un mal-être anormal, même pour votre proche âgé ! Gardez à l’esprit que la majorité des cas de dépression ne sont pas traités et dégénèrent à cause de leur banalisation et de l’indifférence qu’on leur porte. Alors n’attendez pas qu’il soit trop tard. Même si votre proche vous assure que tout va bien, soyez observateur ! Votre aîné ne se plaindra sans doute pas ouvertement, de peur d’être vu comme un fardeau par la personne qu’il aime. Soyez attentif à des signes plus subtils : une agitation anormale ou une susceptibilité plus prononcée que d’ordinaire peuvent en dire long sur un état d’esprit. Demandez leur comment ils vont. Mettez vous à la place de cet être cher que l’âge expose sans doute à de nouvelles angoisses, à de nouvelles difficultés : il ne suffit pas de leur offrir votre aide pour pallier la perte de leur autonomie, il faut aussi en parler avec eux, comprendre ce qu’ils ressentent. Leur permettre d’extérioriser leurs peurs et leurs peines les aidera à voir leur vie d’un oeil moins négatif, en plus de leur apporter un véritable soutien émotionnel.

Les symptômes de la dépression chez les personnes âgées.

Tout comme dans le cas de la dépression chez l’adulte, il existe différents symptômes grâce auxquels on peut reconnaître la dépression chez les personnes âgées. Ces symptômes sont semblables aux symptômes de la dépression chez l’adulte. Comme chez les adultes, au moins 5 des symptômes suivants doivent être observés durant au moins deux semaines pour que l’on puisse parler d’un ‘diagnostic’ de dépression chez les personnes âgées : l’humeur dépressive durant une grande partie de la journée, le moins d’intérêt et de plaisir éprouvés dans les activités du quotidien, le changements de l’appétit ou de poids, le blocage psychique ou moteur, l’agitation, la fatigue, la perte d’énergie,  le sentiment de culpabilité, se faire des reproches, se sentir inutile, les troubles de la concentration, difficultés à penser et la pulsions de mort ou penser beaucoup à la mort. La dépression chez les personnes âgées est donc plus courante qu’on l’imagine. Il est certain que, chez les personnes âgées qui ont perdu leur partenaire ou peuvent encore difficilement s’occuper d’elles-mêmes, on observe un taux plus élevé de dépression chez les personnes âgées. Lorsque vous perdez votre partenaire, avec qui vous avez passé presque toute votre vie, ou si vous remarquez soudainement que vous avez des difficultés à faire de simples choses, cela peut avoir un impact considérable sur votre état d’esprit. Il se peut parfois que l’impact sur la vie d’une personne âgée devienne si important qu’elle ne puisse plus voir d’intérêt à la vie. Comme chez les enfants ou les enfants en bas âge, cela peut aussi être difficile à intégrer. Si vous rendez visite à votre mère ou grand-mère et vous entendez dire ‘qu’il est temps que ce soit fini’, cela peut être dur à accepter. Pour les personnes âgées en question, c’est évidemment très difficile à intégrer. Certaines personnes âgées se sentent à vrai dire comme si elles étaient prises au piège dans un corps dont elles ne veulent plus.

Comment aider une personne âgée dépressive ?

L’aide des autres pour les personnes âgées dépressives est donc capital pour soigner la dépression et guérir de la maladie. Si vous connaissez une personne âgée qui souffre de dépression, vous pouvez l’aider en faisant preuve d’écoute et de compassion à son égard. Montrez-vous simplement à son écoute. Vous pouvez aussi l’aider en cherchant des personnes parmi vos amis ou votre famille qui pourront établir un diagnostic plus précis de la dépression avec un traitement approprié. Il faut l’aider à trouver un médecin compétent, accompagnez-là aux rendez-vous et offrez votre soutien moral.