Réduire la consommation de certains aliments pour bien vieillir

Publié le : 19 avril 20219 mins de lecture

L’alimentation joue un rôle majeur dans la santé de tous notamment des seniors. Une bonne alimentation réduit les risques de maladies chroniques, de cancer ainsi que les maladies cardiovasculaires ou encore le surpoids. Avec l’avancée de l’âge, tout change, c’est une raison de plus pour surveiller et adopter un nouveau mode d’alimentation. Qu’est-ce qu’une bonne alimentation senior ? Quels types d’aliments sont à réduire ? Quel régime pour senior peut être adopté ? En voici quelques conseils pour bien vieillir grâce à une bonne alimentation.

Réduction de sel et sucre : trouver l’équilibre pour bien vieillir

Les besoins nutritionnels et le mode d’alimentation changent en fonction de l’âge et aussi de son corps, c’est pour cela qu’il est crucial de rectifier son alimentation pour avoir une vie plus saine. Le régime pour senior est tout aussi avantageux pour la santé mentale que physique. Bien vieillir et manger sain sont les meilleures combinaisons et l’objectif d’un régime senior. Les premiers gestes pour une alimentation saine et qui sont à adopter à partir de l’âge de 60 ans sont d’éviter les excès, mais aussi de réduire la consommation de certains aliments qui accélèrent la vieillesse. Le sel et le sucre sont à limiter, leur consommation doit être équilibrée. Le sel et le sucre sont essentiels, mais peuvent impacter la santé à cet âge. Les besoins nutritionnels sont réduits ainsi que l’appétit et les exercices physiques, le corps assimile alors moins bien la nourriture. En effet, ne pas limiter la consommation de sel expose une personne âgée à divers dangers. Ne pas équilibrer la consommation du sel va favoriser l’augmentation de la tension artérielle. Il a été aussi révélé que le sel fait partie des principaux facteurs des maladies cardiovasculaires. Le régime pour senior n’est pas un régime restrictif, le sel n’est pas à éliminer dans vos plats, il est possible de les varier en utilisant des herbes aromatiques, ou même un tout petit peu d’épices pour relever leur goût et aussi pour retrouver son appétit. Il est conseillé de gouter à ses plats avant de rajouter le sel. Le sucre, lui, reste l’une des plus grandes tentations pour les petits comme pour les grands. Il s’invite sournoisement dans les péchés mignons de la pâtisserie, de la chocolaterie ou encore de la confiserie qui sont souvent de bonnes choses. L’excès en sucre ne donne pas seulement de l’embonpoint, le glucose et le fructose se fixent sur les protéines du corps et vont augmenter la glycémie de la personne âgée et causer ainsi du diabète. Le sel et le sucre se cachent dans les produits manufacturés ou transformés, il faut ainsi privilégier le plus d’aliments naturels possible. Ils favorisent rapidement le vieillissement cutané de la peau s’il n’y a pas d’équilibre d’où la présence de rides. Surveiller sa consommation de sel et de sucre va éviter le risque d’une vieillesse prématurée.

Nous vous recommandons : La graisse est-elle importante dans l'alimentation des personnes âgées?

Consommer moins de graisses, consommer de bonnes graisses

Dû au ralentissement de l’assimilation des aliments des personnes âgées, il est aussi conseillé de réduire, voire d’éliminer la consommation de certaines graisses. Il s’agit notamment des mauvaises graisses qui apportent du mauvais cholestérol. Les gras saturés retrouvés dans le beurre, l’huile de palme ou encore de la charcuterie ainsi que les graisses d’origine animale favoriseraient la prolifération des tumeurs ainsi que le risque de cancer colorectal. Il faut aussi vérifier le taux de gras transformés ou matières grasses ajoutées qui se cachent souvent dans les plats préparés et les produits industriels. En revanche, même avec l’âge, les bonnes graisses doivent être consommées pour ses apports en énergie et pour une prévention du risque de dénutrition. Le bon gras est cet aliment qui favorise la synthèse des hormones, pouvant contenir de l’oméga 3, 6 et de l’oméga 9. L’huile d’olive ou de soja, les poissons gras ou encore les fruits de mer équilibrent la tension artérielle, le fonctionnement cardio-vasculaire et cérébral. La consommation de l’oméga 3 est plus qu’indispensable pour prévenir de la maladie d’Alzheimer.

À parcourir aussi : Le rôle de la nutrition dans les problèmes d'audition et de vision

Attention à la caféine et l’alcool

Maintenir sa forme le plus longtemps possible et vivre sereinement même en prenant de l’âge sont possible grâce au régime pour senior. Les tentations les plus fréquentes sont les addictions ou la passion vouée à la consommation de la caféine et de l’alcool. À cet âge, les personnes âgées profitent plus souvent de leur temps libre à s’inviter à prendre du café ou de l’alcool et à se faire des apéritifs. Le plus souvent, la bière, le vin ou les apéritifs sont très appréciés. Ils contiennent pourtant trop de sucre et de calorie, et moins, voire peu d’apports nutritionnels. En excès, la santé mentale est vite dégradée. Les buveurs au quotidien au risque d’être atteint de l’Alzheimer ou de déclin cognitif doivent évaluer leur consommation d’alcool. Pareillement pour la caféine, en trop grande quantité, elle diminue la production de collagène. L’alcool et la caféine en excès déshydratent la peau et les cellules et l’assèche ce qui accélère rapidement le vieillissement.

Surveiller la consommation de compléments alimentaires

Avec l’âge, il est possible de perdre de l’appétit et de perdre le goût et le plaisir de manger. Les personnes âgées sont souvent exposées aux risques de la dénutrition et pour les plus sensibles sont réduites à des régimes restrictifs, voire amaigrissants en vue de perdre du poids rapidement. La perte de masse corporelle trop importante, celle de la masse musculaire et la dénutrition déstabilisent la santé des personnes âgées. Il faut ainsi éviter d’intégrer cette pensée sur les seniors que pour maintenir leur santé, il faut moins manger. Il suffit de rééquilibrer son mode d’alimentation et de privilégier les produits bruts, ne pas oublier les apports protéiques. La protéine est essentielle pour éviter les problèmes de mobilité et l’atrophiement des muscles. En perdant l’appétit, des compléments alimentaires sont nécessaires surtout lorsque la personne est conviée à faire des régimes restrictifs pour des problèmes d’obésité ou encore des problèmes respiratoires. Pourtant l’excès en compléments alimentaires est aussi néfaste. Les situations à risque sont nombreuses avec l’âge, consommer des compléments alimentaires pour combler ses besoins nutritionnels doit relever d’une prescription médicale sérieuse. Aussi, il est à rappeler que la consommation de compléments en minéraux ou en vitamine n’est pas nécessaire pour tous les seniors. Il arrive que certaines personnes âgées soient en bonne santé grâce à une alimentation saine. En excès, elles seront en danger et pourraient être exposées au cancer. À noter que les compléments alimentaires ne sont pas des produits frais.

Quelques conseils nutritionnels à ne pas négliger

Un régime pour senior ne se limite pas à réduire ou à éliminer quelques aliments à consommer. Pour une alimentation saine et équilibrée, les personnes âgées doivent privilégier et adopter différents modes de cuisson. Réduire les barbecues et les grillades ainsi que les cuissons à température trop élevée et privilégier les cuissons à vapeur et les papillotes en sont les secrets. Ses modes de cuisson gardent tout l’apport nutritionnel qu’il faut. Boire suffisamment d’eau, des jus de fruits pour un apport vitaminé est tout aussi essentiels pour un régime senior. À part les apports en protéine, le calcium est vital pour conserver ses os et éviter l’ostéoporose. Avoir une habitude alimentaire saine est possible dès son plus jeune âge en respectant les heures de repas et l’équilibre au niveau de la consommation. Pour un régime pour senior personnalisé afin de bien vieillir et de bien manger, consultez un professionnel en nutrition pour personnes âgées.

Plan du site