Qu’est-ce que l’assurance prévoyance ? Pourquoi y souscrire ?

Publié le : 19 avril 20219 mins de lecture

L’assurance prévoyance est une garantie spécialement conçue pour les personnes qui ne souhaitent pas être prises au dépourvu. La vie peut réserver de nombreuses surprises, c’est pourquoi il faut toujours être prévoyant. Grâce à ce type de couverture, les souscripteurs pourront continuer à mener un train de vie confortable même si un grave incident venait à se produire.

L’assurance prévoyance

La prévoyance consiste à se prémunir et à se préparer aux éventuels aléas de la vie. Comme il n’est pas possible de deviner ou de prédire les événements qui pourraient se produire dans un futur proche ou éloigné, il est toujours préférable d’avoir une garantie en ce qui concerne son avenir. Le fait que vous ayez une vie stable aujourd’hui ne signifie pas que ce sera forcément le cas demain. En effet, il est très courant de rencontrer des personnes qui ont un très bel emploi et un train de vie de luxe, mais qui ont été obligées de délaisser tout cela à la suite d’un accident. Contrairement à ce que certains individus pourraient penser, ce genre de tragédie arrive beaucoup plus fréquemment qu’ils ne le pensent. De plus, les accidents peuvent arriver à tout le monde, et ils surviennent généralement sans crier gare.

L’assurance prévoyance est une garantie qui permet de couvrir une personne si jamais elle n’était plus en mesure de travailler. Cette couverture permet essentiellement de compenser les pertes de revenus, mais pas toujours. Elle prend aussi en charge les frais liés à une hospitalisation, une consultation ou des analyses médicales.

L’assurance prévoyance prend essentiellement en compte trois cas plausibles : le décès, l’incapacité ou l’invalidité, et la dépendance. La garantie ne concerne que ces trois cas de figure, et exclut les autres facteurs, comme le chômage ou le licenciement. L’indemnisation perçue par le client dépend principalement de l’entente passée entre celui-ci et son assureur. Cependant, le montant du dédommagement doit toujours être proportionnel à la gravité de la situation. En cas d’invalidité ou d’incapacité par exemple, l’assureur doit combler le manque à gagner de son client jusqu’à sa retraite. Ce dernier pourra recevoir cet argent sous la forme d’une indemnité journalière ou bien d’une pension d’invalidité.      

Assurance prévoyance collective ou individuelle ?

Dans la mesure où l’assurance prévoyance considère le souscripteur sous son statut de travailleur, il y a lieu de se demander si l’employeur ne devrait pas prendre part au contrat. En effet, l’indemnisation que la personne recevra en cas d’incident sera toujours proportionnelle à son revenu, et ce dernier correspond généralement à sa rémunération. Ainsi, lorsqu’un individu souscrit une assurance prévoyance, ne devrait-il pas aviser son employeur ? Et celui-ci ne devrait-il pas prendre part à la cotisation ? L’assurance prévoyance collective est la formule qui répond à toutes ces questions. Il s’agit toujours d’une garantie qui permet de couvrir le salarié, mais l’employeur prend également part à l’entente. Il s’engage alors à payer une partie de la cotisation de ses employés.

L’assurance prévoyance collective est particulièrement avantageuse dans la mesure où la convention est passée entre plusieurs parties, ce qui allège les frais et facilite la procédure. Cependant, le bénéficiaire ne pourra alors prétendre qu’à certaines indemnités. En cas d’invalidité ou d’incapacité par exemple, il n’a droit à aucune indemnisation, et seule une partie du manque à gagner sera couverte. De plus, les termes du contrat seront plus orientés vers le lieu de travail, et les autres risques du quotidien ne seront alors pas pris en compte. Si vous souhaitez bénéficier d’une indemnisation complète qui inclut tous les risques, il est préférable de souscrire une assurance prévoyance individuelle. Avec cette formule, vous seriez plus rassuré quant à la compensation de vos revenus si un sinistre venait à vous arriver. Même si la souscription à une garantie individuelle pose plus de contraintes, et représente une charge importante, elle en vaut largement le coup. Si vous êtes le genre de personne à mener un train de vie risqué, mieux vaut vous tourner vers cette alternative.   

Assurance prévoyance et protection sociale

La sécurité sociale est un système qui permet de protéger les salariés en cas de perte d’emploi ou d’accident du travail. C’est l’État qui se charge de couvrir provisoirement les besoins du travailleur si jamais il était victime de ce genre désagrément. Toutefois, la prise en charge ne couvre qu’une infime partie des dépenses, et il faut remplir de nombreux critères pour pouvoir en bénéficier. La sécurité sociale est principalement financée par une cotisation versée régulièrement par l’employeur à l’État. Il s’agit d’une obligation pour toute entreprise ayant des salariés à son actif.

L’assurance prévoyance est une garantie qui pourrait compléter la protection sociale. En effet, ces deux régimes permettent de couvrir plus ou moins les mêmes risques. La plus grosse différence réside dans le fait que la souscription à une assurance n’est pas obligatoire, et que le salarié est libre de souscrire une garantie collective ou individuelle.

Par ailleurs, l’aide fournie par la protection sociale est généralement à hauteur du SMIC. L’indemnisation permet seulement de subvenir à quelques-uns des besoins des chômeurs, mais pas de mener un train de vie convenable. Avec l’assurance prévoyance, cette indemnisation équivaut au salaire que le travail aurait dû percevoir si celui-ci était encore en mesure de travailler.

Assurance prévoyance et couverture de santé

L’assurance prévoyance permet non seulement de couvrir le manque à gagner d’un individu en situation d’invalidité, mais aussi de financer les soins auxquels il devrait bénéficier. Si le souscripteur est devenu invalide à cause d’un accident, c’est l’assurance qui doit prendre en charge l’intégralité des soins (les honoraires du médecin, les frais d’hospitalisation, les analyses, les médicaments …).

Les salariés sont généralement tenus de souscrire une mutuelle de santé, afin de ne pas être pris au dépourvu si jamais ils devaient tomber malades ou être victimes d’un accident. La souscription à ce type de couverture peut se faire individuellement ou en groupe. Dans les grandes entreprises, c’est souvent l’employeur qui prend l’initiative d’inscrire ses employés à une mutuelle de santé, et les frais d’inscription seront alors prélevés sur leur salaire. Néanmoins, les salariés sont libres de souscrire une garantie de santé individuelle s’ils le souhaitent. Ils ne sont alors plus obligés de s’affilier à la mutuelle proposée par leur employeur.

En théorie, vous n’avez plus besoin d’une mutuelle de santé si vous souscrivez une assurance prévoyance. En effet, cette garantie permet de couvrir toutes les dépenses auxquelles vous pourriez faire face à cause d’un problème de santé. Seulement, l’assurance ne prend en charge que les soins issus d’une maladie ou d’un accident ayant causé l’invalidité de l’individu. Les problèmes de santé moins graves ne sont pas couverts par cette garantie.  

Comment souscrire une assurance prévoyance ?

De nos jours, les compagnies d’assurance qui proposent la couverture prévoyance aux usagers sont très nombreuses. Pour pouvoir profiter de cette garantie, il faut se rendre chez l’une d’entre elles et signer un contrat d’assurance. Mais les assureurs proposent des offres et des conditions très différentes. Ainsi, avant de signer un quelconque contrat, il est toujours préférable de d’abord faire une comparaison. Certaines offres sont effectivement plus avantageuses que d’autres sans pour autant coûter plus cher. Le plus simple serait de consulter un comparateur d’assurance en ligne. En faisant simplement quelques clics, vous pourrez obtenir la liste de tous les assureurs qui répondent à vos critères de recherche.

Plan du site