Les causes et les risques de la dénutrition chez les personnes âgées

les risques de la dénutrition les personnes âgées

Publié le : 24 novembre 20153 mins de lecture

La dénutrition chez les personnes âgées peut apparaitre pour différentes raisons. On parle de dénutrition quand le régime alimentaire est tellement appauvri qu’il ne couvre plus les besoins de son corps. Si ce phénomène n’est pas stoppé rapidement, la personne va s’affaiblir, perdre ses muscles et bouger de moins en moins.

Un des risques majeurs de la dénutrition ou de la sous-nutrition chez les personnes âgées est le risque accru de chute, entraînant avec elle de multiples conséquences : fracture, hospitalisation, immobilisation…La dénutrition tout comme la déshydratation, phénomène souvent lié, peut passer inaperçue un certain temps, au point que la personne entre dans un cercle vicieux : elle mange moins, son appétit diminue de plus en plus, elle s’affaiblit et n’a plus la force de sortir, manger, faire des courses, de cuisiner ni même de manger. Alors la dénutrition va en s’aggravant et ainsi de suite. La dénutrition survient le plus souvent dans un contexte d’hospitalisation.Le stress, l’opération, la fatigue, les douleurs, la qualité des plats servis… sont autant de facteurs pouvant pousser la personne âgée à moins manger, d’autant plus que la sensation de faim s’affaiblit avec l’âge, au même titre que la sensation de soif. L’entrée en maison de repos est un second facteur déclencheur, à cause du changement et du stress générés par cette situation, de la perte de repères ou du changement alimentaire. Il existe également d’autres causes à la dénutrition notamment des problèmes de santé bucco-dentaire ou de mastication, des troubles gastriques, une maladie ou la prise de médicaments… La perte d’un conjoint, le sentiment d’isolement, la dépression, des revenus restreints, l’incapacité de se déplacer… sont autant de facteurs pouvant conduire à la sous-nutrition voire la dénutrition. On peut lutter contre la dénutrition et la sous-nutrition par différents moyens. L’entourage joue un rôle capital. Il convient avant tout d’essayer de préserver l’autonomie des personnes âgées. La personne âgée doit continuer à bouger régulièrement pour entretenir le tonus et la masse musculaire, en plus de lutter contre la sédentarité et l’isolement social. Marcher tous les jours, aller faire ses courses, le ménage, mais aussi continuer à sortir avec des amis ou travailler dans le jardin sont des activités tout à fait recommandées pour éviter le phénomène de dénutrition. Proposez à la personne âgée des services d’aide au maintien à domicile, comme la fourniture de plateau-repas ou l’accompagnement par une aide familiale pour aller faire les courses.

Nous vous recommandons : Anorexie chez les personnes âgées: causes et traitement

À parcourir aussi : La dénutrition, un risque majeur pour les seniors

Plan du site