Quelles sont les activités physiques conseillées pour les personnes âgées diabétiques ?

Toute activité physique, ou activité sportive, qu’elle soit récréative, professionnelle pendant la période de travail, peut être pratiquée par les patients diabétiques. Cependant, tenir compte des particularités de la maladie et des limites individuelles du praticien sont nécessaire. Il est recommandé qu’un programme d’exercice physique et de pratique sport pour les personnes âgées diabétiques promeuve les trois piliers nécessaires à une bonne santé : capacité aérobique, souplesse et force musculaire. Tous augmentent les récepteurs qui améliorent l’action et la sensibilité de l’insuline chez un patient diabétique faisant des activités physiques. Mais avant de parler les activités physiques pour les diabétiques, savoir ce qu’on entend par diabète est utile.  

Le diabète

Le diabète est un excédent de sucre dans le sang dont le taux de glucose (glycémie) est trop supérieur. Il y a deux type diabète de type 1 et type 2. Le type 1. Le diabète est un problème de l’incorporation, de l’emploi et accaparement des sucres apportés par l’alimentation. Cela se transforme par un taux de glucose dans le sang élevé : on parle d’hyperglycémie. Le diabète de type 1, est habituellement trouvé chez les personnes jeunes : enfants, adolescents ou jeunes adultes. Ses symptômes sont généralement une grande soif, des urines fréquentes et abondantes, un amaigrissement et perte de poids rapide. Ce diabète a pour impact de la disparition des cellules bêta du pancréas causant une carence totale en insuline. Le diabète de type 1 est une maladie auto-immune. Le diabète de type 2 apparaît très souvent chez les personnes âgées de plus de 40 ans. L’augmentation de poids, l’obésité et la non participation aux activités physiques sont la cause révélatrice du diabète de type 2 chez des personnes génétiquement prédisposées. Le diabète de type 2 est une inclination évolutive. Les diabétiques type risquent donc des complications sans activité physique diabétique ou sport diabète ou sans consulter un spécialiste.

Les complications du diabète

Le but du traitement de diabète est de rendre normale la glycémie : les hyperglycémies entraînent souvent une détérioration des nerfs et des vaisseaux sanguins présents dans tout le corps. Ce sont les complications du diabète qui peuvent s’interpréter par une cécité, des atteintes des pieds pouvant provoquer à des amputations. Les diabétiques peuvent suivre de traitement médical pour contrôle glycémique. Cela permet d’éviter le risque hypoglycémie par une pompe insuline et d’adapter les doses insuline suivant les conseils du médecin.  Mais des activités physiques peuvent améliorer l’état diabétique d’un patient. Un patient doit choisir une activité physique diabétique appropriée selon son état et diabète type.  

Activités physiques conseillées

Les diabétiques quel que soit le type diabètes doivent faire une pratique activité ou physical activity. Ils peuvent faire une activité physique diabétique comme des exercices d’étirement statiques actifs et passifs ou dynamiques peuvent prévenir et traiter ces comorbidités ou autre type activité. L’intensité doit être en fonction de l’amplitude de mouvement du diabétique ; la fréquence de 2 fois par semaine pour développer la capacité ; la flexibilité (étant une séance plus intense) et un étirement léger quotidien pour au moins 10 » chaque segment. Pour s’assurer que les bénéfices se produisent, il est nécessaire que l’éducateur physique prescrive, contrôle et évalue les résultats. Le rôle du soignant et du diabétique devrait être lié à l’alimentation avant et après la séance, à la médication et à la prise de conscience des perceptions du stress et des symptômes d’hyper ou d’hypoglycémie,