Seniors institut

Comment identifier les symptômes de l’anémie chez une personne ?

Anémie, ls personnes âgées,les femmes enceintes et les enfants sont les personnes à risque. Il existe différents types types d’anémie avec des causes divers. Mais, quels sont les symptômes de l’anémie ? Comment faire le diagnostic d’une anémie ? 

Qu’est ce que l’anémie ?

Pour une bonne compréhension des symptômes et du diagnostic de l’anémie, vous devez savoir quelques définitions. 

Un globule rouge est une cellule qui  n’a pas de noyaux. Il possède une membrane cellulaire, du cytoplasme (liquide où ce baigne le contenu de la cellule) et l’hémoglobine. Cette cellule contient aussi des molécules appelés haptoglobine et lactate déshydrogénase, et des ions.

L’anémie est la diminution du taux l’hémoglobine dans le sang, mais pas la diminution du nombre de globules rouges dans le sang. Même si une anémie est associée à la diminution du nombre de globules rouges sanguins.

L’hémoglobine est constitué d’hème et de fer. C’est l’hème qui capte l’oxygène et le distribue dans tout le corps. C’est ce molécule qui permet aux globules rouges de fournir de l’oxygène à tout l’organisme.

Les causes d’une anémie

La cause d’une anémie explique les symptômes ou le syndrome anémique. En effet, un symptôme peut être absent, si la cause de l’anémie ne le provoque pas.

1. Anémie centrale 

Les globules rouges sont produits par la moelle osseuse. Une anémie centrale est une anémie dû à un manque de production secondaire à la cause qui empêche la moelle osseuse d’en produire.

Soit la moelle osseuse est envahie par des cellules cancéreuses. Alors, elle n’a plus d’espace pour produire des globules rouges. Ce qui se passe dans le cas de presque tous les cancers qui se propagent dans les os.

Soit la personne a un apport insuffisant de fer ou de vitamine B (B12 ou B9). L’anémie par manque d’apport est appelée anémie ferriprive ou anémie par carence martiale. Mais, dans certain cas le fer est utilisé par l’organisme pour autre chose, comme les globules blancs qui ont besoin de fer dans le processus de l’inflammation. Ainsi, une inflammation chronique peut causer une anémie. Une carence en vitamine B12 et en acide folique (B9) provoque une anémie mégaloblastique. Cependant, pour souffrir d’une anémie mégaloblastique due à une carence en vitamine B12 et B9, il faut être privé de vitamine B12 pendant des années. Pour l’acide folique, par contre, seulement quelques mois.

Soit des maladies à l’origine de la carence en facteur de croissance, un molécule qui favorise la production de globules rouges. Comme lors qu’une personne souffre d’une insuffisance rénale chronique.

Soit un empoisonnement peut aussi être à son origine (médicaments ou autres choses)

Soit par irradiation, dans ce cas là moelle ne peut plus produire de globules rouges car les cellules précurseur sont mortes. Ce sont ces cellules, déjà présent à la naissance, que la moelle utilise pour produire des globules rouges.

2. Anémie périphérique

Dans ce cas, plusieurs causes peuvent être à l’origine d’une anémie. 

Par destruction des globules rouges : ces cellules sont détruits par causes internes ou externes à la cellule. Mais, les symptômes de l’anémie sont pareils sauf que ces signes peuvent être accompagnés par les symptômes de la maladie causale.

Par perte : c’est à dire que vous perdez vos cellules, plus précisément une hémorragie.

Avec ces quelques définitions et les causes de l’anémie, vous comprendrez mieux ce qui induit les symptômes.

Les symptômes

Les premiers signes et symptômes de l’anémie sont le plus souvent insidieux. C’est-à-dire qu’ils commencent à apparaître lentement. En outre, de nombreuses personnes adaptent leur routine, s’adaptant à ce nouvel état. Ils finissent par ne pas prêter attention à ces symptômes. 

1. Pâleur de la peau et des muqueuses

C’est le symptôme le plus visible. En effet, les globules rouges est à l’origine de la couleur rouge de la peau. Plus précisément, c’est l’hémoglobine. Ce qui explique la pâleur en cas manque. La mise en évidence de la couleur pâle se fait par inspection en particulier de la muqueuse conjonctive derrière ou en dessous des paupières. Elle est mise en évidence en tirant sur la paupière.

Mais, la pâleur n’est pas évident en cas d’anémie hémolytique. La peau va plutôt prendre une coloration jaune à cause de l’haptoglobine, qui se fixe à la bilirubine, après avoir été libéré.

2. La fatigue, la faiblesse et les essoufflements

Un autre élément important à prendre en compte, ces symptômes de l’anémie chez les personnes âgées est parfois attribués à la vieillesse. La fatigue, la faiblesse et la dyspnée (difficulté à respirer ou essoufflement) peuvent être confondues avec le stress. L’intolérance à l’exercice doit être considérée comme un signe fort d’anémie. La difficultés respiratoire survient surtout lors des efforts de marche de longue durée. Elles sont dues au manque d’apport d’oxygène dans les tissus.

4. Troubles neurologiques

Seule une carence en vitamine B12 produit des changements neurologiques.

Les troubles neurologiques, tels que la perte de dextérité, les troubles de la mémoire jusqu’à la démence, ainsi que les changements de comportement et l’irritabilité sont fréquents dans l’anémie mégaloblastique. De plus, certains patients peuvent présenter le syndrome de Lhermitte, une sensation de choc qui irradie vers les pieds lors de la flexion cervicale.

3. Autres symptômes dus à ce manque d’apport en oxygène

Le cœur qui bat rapidement en continu sans cause évident (émotions ou effort).

La vision perturbée, elle peut être floue, amputé ou sombre sur une partie.

Le vertige et les oreilles qui sifflent qui ne sont pas dûs à des problèmes de l’oreille.

Un maux de tête, ou céphalée, alors que la personne âgée n’est pas soumise au stress ou ne souffre d’autre chose.

4. Cas grave

La décompensation d’autres comorbidités est une autre forme de présentation de la maladie chez les personnes âgées. Par exemple, une confusion mentale accrue chez les personnes âgées atteintes de démence. Pareil pour les personnes âgées qui souffrent d’angine de poitrine sur un terrain souffrant de maladies coronariennes. 

Cependant, de nombreuses personnes âgées sont asymptomatiques. C’est-à-dire qu’ils ne présentent aucun symptôme d’anémie, même s’ils vivent avec.

Par conséquent, si vous constatez ces symptômes chez vous ou chez une personne âgée de votre cohabitation, consultez un médecin. L’enquête sur le diagnostic de l’anémie doit être lancée immédiatement.

Diagnostic de l’anémie

Après un examen clinique approfondi et une conversation attentive avec le patient, la confirmation de l’anémie est obtenue par des analyses sanguines. Soit par l’hémogramme ou numération de formule sanguine. Cette analyse met en évidence la diminution du taux d’hémoglobine. Elle est prescrit par le médecin en cas de suspicion diagnostic, dans le cas où la personne âgée présente des signes. Et seul le médecin prescripteur de l’analyse interprétera les autres informations que cette analyse donnera. En effet, l’hémogramme ne donne pas seulement le diagnostic d’une anémie, elle donne aussi des indices sur la cause. 

Pour chaque cause, que votre médecin suspecte, des analyses supplémentaires sont prescrits. Cela pour mettre en évidence et traiter la cause de l’anémie.

Quitter la version mobile