Les soins palliatifs : un peu de soulagement pour les parties concernées

Les soins palliatifs sont une modalité de santé qui a évolué ces dernières années. Actuellement, de nouvelles procédures d’intervention et de traitement de divers types de maladies ont été discutées. Grâce aux nouvelles technologies et à la qualification de professionnels de la santé formés pour diagnostiquer et mieux servir le patient, nous avons pu augmenter l’espérance de vie. Cette meilleure prise en charge des patients vise à optimiser la qualité de vie. Nous ne voulons pas simplement prolonger la vie.

Mais lorsque la maladie est incompatible avec la vie, sommes-nous prêts à faire face à la mort ?

Il y a beaucoup de discussions sur la façon d’avoir une qualité de vie. Mais nous devons également nous préoccuper de la qualité de la mort. Même avec les maladies qui approchent la fin de la vie, il y a beaucoup de travail à faire. En ce qui concerne les maladies en phase terminale, les soins palliatifs peuvent se concentrer sur le soulagement de la douleur, en minimisant la souffrance du patient et de sa famille (si possible). Les soins offerts aux patients atteints d’une maladie en phase terminale sont une spécialité appelée « soins palliatifs ». Les soins palliatifs sont généralement dispensés en fin de vie, tant pour le patient que pour ses proches, qui vivent souvent un deuil anticipé. L’objectif est de soulager la souffrance physique, mentale et sociale. Les directives et traitements prescrits par le médecin doivent ainsi être suivie par le patient et aussi par accompagnement des prescriptions médicales en cas de maladies anticipées. Les soins palliatifs sont offerts par des médecins, des psychologues, des physiothérapeutes, entre autres professionnels, dans le cadre d’un cours de spécialisation dans cette modalité. Aujourd’hui, il existe le concept de soins palliatifs non terminaux. Il s’agit de s’occuper de personnes qui souffrent d’un problème de santé qui entraînera leur mort sur une longue période. Par exemple, les personnes âgées en phase terminale de la maladie d’Alzheimer, qui sont déjà alitées et exclusivement nourries par tube. Ces personnes peuvent vivre plusieurs mois, voire plusieurs années. Il s’agit de personnes qui ont besoin des soins d’une équipe de soins multi professionnelle ainsi que de leurs familles. Le soins des personnes nécessite un médecin qui prendra des décisions de médicaments pour la santé du patient , des traitements à domicile ou même à l’hôpital seraient nécessaires pour anticiper les problèmes médicales . Les patients ou personnes atteintes doivent consulter un médecin pour suivre les directives des traitements. Si les patients donne leur confiance au médecin, l’arrêt de douleur et les traitements seront efficace.

L’objectif des soins palliatifs est de soulager la douleur

Les soins palliatifs, un traitement utile pour les patients, cure de la maladie efficace contre les douleurs. Parlons aussi de la douleur qui va au-delà du corps. Penser à la mort fait que beaucoup de gens cherchent le sens de tout ce qu’ils ont vécu et pourquoi ils le vivent. Pour cette raison, de nombreux chercheurs ont discuté de l’impact de la spiritualité (et de la prière) sur la santé physique de l’être humain. Dans le cas de maladies chroniques et incurables, telles que les maladies neurodégénératives, il est courant que les patients recherchent des méthodes alternatives en complément du traitement clinique. Les preuves suggèrent que la spiritualité semble être liée à la capacité de mieux gérer une maladie incurable. La spiritualité a une action bénéfique sur la qualité de vie du patient. Des études montrent qu’elle s’améliore même dans des conditions dépressives.Peu importe la religion que nous pratiquons. Ce qui est important, c’est de développer la spiritualité pour soulager la douleur d’une maladie ou d’un membre de la famille malade.Pour les catholiques et les sympathisants, nous avons un très beau texte écrit par un moine bénédictin. Le soins des personnes nécessite un médecin qui prendra des décisions de médicaments pour la santé du patient , des traitements à domicile ou même à l’hôpital seraient nécessaires pour anticiper les problèmes médicales. Les directives et traitements prescrits par le médecin doivent ainsi être suivie par le patient et aussi par accompagnement des prescriptions médicales en cas de maladies anticipées. Les maladies anticipées par le médecin seront guéries par traitements à domicile ou à l’hôpital, par des pratiques médicales.