Les dangers de l’infection urinaire chez les personnes âgées

Une infection urinaire se produit lorsque les voies urinaires contiennent une quantité anormalement élevée de germes, provoquant une série de symptômes inconfortables lors de la miction ; une sensation d’urgence d’uriner, accompagnée de douleur, de pression et de brûlure dans la vessie.

À partir de 65 ans, 20 % des femmes et 10 % des hommes ont une quantité importante de bactéries dans leurs urines. 

Après 70 ans, les problèmes urinaires évoluent  silencieusement et est généralement découverte lors d’un examen médical de routine. 

Pourquoi les problèmes urinaires sont-ils fréquents chez les personnes âgées ?

Il existe plusieurs cas d’infection urinaire chez les personnes qui atteignent le stade de la vieillesse. D’une part, les personnes âgées boivent très peu, ce qui entraîne une diminution de la production d’urine. En outre, les personnes âgées ne peuvent pas contrôler entièrement les muscles des parois des voies urinaires, ce qui aide à la prolifération des germes.

Les problèmes urinaires chez les femmes

L’infection urinaire chez la femme est causée par une vidange incomplète de la vessie après chaque miction (action urinaire), par l’augmentation des taches dans le périnée et par la diminution de l’activité hormonale qui modifie la flore vaginale et favorise la prolifération des germes.

D’autres causes peuvent être dues à une diminution de l’acidité urinaire et au fait que le film protecteur de la vessie s’affaiblit progressivement au fil des ans.

Les problèmes urinaires chez les hommes

Le développement de problème chez l’homme augmente à partir de 50 ans, principalement liée à une pathologie de la prostate. Chez l’homme, l’hypertrophie de la prostate, le rétrécissement anormal de l’urètre et les calculs rénaux sont l’une des raisons principales et les plus fréquentes.

Types d’infections urinaires

Il existe deux types d’infections urinaires: faible et élevée, selon l’endroit où se trouve chacune de ces infections urinaires.

Infection urinaire faible

Elle est généralement causée par des germes externes qui affectent les voies urinaires et colonisent la vessie. Elle est généralement connue sous le nom de cystite, une inflammation de la vessie qui touche généralement 10 à 20 % de la population chaque année.

Infection urinaire élevée

Lorsqu’elle atteint les reins, on a affaire à une infection des voies urinaires hautes ou à une pyélonéphrite aiguë, qui est beaucoup plus grave. Elle peut provoquer une septicémie, une réaction inflammatoire de l’organisme, et peut être mortelle si elle n’est pas traitée à temps.

Les principaux symptômes 

Les symptômes les plus courants sont les suivants :

▪ Uriner plus fréquemment que d’habitude.

▪ Miction douloureuse ou miction brûlante

▪ Démangeaison en urinant

▪ Présence de sang dans les urines.

▪ Mauvaise odeur dans l’urine.

▪ Fièvre.

▪ Douleurs dorsales et rénales 

Symptômes alarmants d’une infection urinaire chez les personnes âgées

Les infections urinaires chez les personnes âgées ne présentent généralement pas de symptômes très nets et, souvent, ne provoquent même pas de gêne ou de douleur. Les symptômes peuvent être masqués, surtout chez les personnes âgées qui prennent souvent des anti-inflammatoires.

Il convient de noter qu’en vieillissant, le système immunitaire change considérablement. Par conséquent, il est plus fiable d’analyser un changement soudain dans le comportement des personnes âgées, notamment en ce qui concerne les aspects suivants :

– Apparition soudaine d’une incontinence.

– La confusion du patient ou son incapacité à effectuer des tâches qu’il faisait bien auparavant.

– Perte d’appétit ou perte d’autonomie

– Une somnolence inexpliquée.

Si vous remarquez de la fièvre chez une personne âgée, vous devez consulter votre médecin de toute urgence, car il peut s’agir d’un symptôme d’une infection grave. Il convient de noter qu’une infection urinaire provoque un stress chez la personne âgée et peut donc entraîner une confusion et des changements brusques de comportement. Si le patient souffre également de la maladie de Parkinson ou d’Alzheimer, ce stress physique aggravera encore son état de santé.

Diagnostic de l’infection urinaire chez les personnes âgées

Le diagnostic se fait par l’examen des voies urinaires (examen cytobactériologique des urines) et l’évaluation des symptômes typiques de la cystite.

Et pour les personnes âgées, ce diagnostic s’avère très simple. Il vous suffit d’aller chez le médecin, qui vous prescrira un test d’urine. Les infections urinaires disparaissent généralement en quelques jours, mais selon l’âge et l’état du patient, le traitement peut prendre des semaines et nécessiter une hospitalisation et des antibiotiques par voie intraveineuse.

Traitement des infections urinaires et des cystites chez les personnes âgées

Le traitement de base de l’infection urinaire chez les femmes et les hommes est l’administration d’antibiotiques. Le traitement pour les femmes est généralement beaucoup plus court (trois à sept jours), tandis que pour les hommes, il peut être prolongé jusqu’à deux à trois semaines. Cela est dû à la différence anatomique, plus complexe chez les hommes, ainsi qu’aux complications de l’élargissement de la prostate que peuvent présenter certains hommes âgés.

Prévention de l’infection urinaire chez les personnes âgées

– Buvez régulièrement beaucoup d’eau tout au long de la journée, cela facilite l’hydratation et empêche la croissance des bactéries. Le jus de canneberge est souvent recommandé car on pense qu’il empêche les bactéries de se fixer aux voies urinaires. Toutefois, cela n’a pas encore été prouvé scientifiquement.

– Videz souvent votre vessie. Nous ne devons pas laisser l’urine stagner, si nous n’urinons pas fréquemment, l’urine stagne dans la vessie à 37° et la bactérie reste dans l’urètre favorisant l’apparition d’une infection.

– Nettoyez la zone vaginale après un rapport sexuel et gardez toujours la zone génitale propre et hydratée.

– Évitez de laver excessivement la zone génitale ou d’utiliser des savons agressifs.

– Séchez bien votre peau après avoir lavé ou changé de produits d’hygiène, car les bactéries se développent plus rapidement dans les zones humides.

– Lorsque vous souffrez d’incontinence et que vous utilisez des protections, il est recommandé de toujours utiliser des produits respirants et de qualité.

– Les personnes ayant des problèmes de mobilité ont des difficultés à vider complètement leur vessie. L’urine restante peut alors devenir un terrain propice à la prolifération des bactéries. Il faut aider les personnes âgées à conserver de bonnes habitudes d’hygiène, car cela réduit les risques 

– Une bouillotte placée sur le bas du dos ou sur l’estomac peut être utilisée pour soulager les symptômes, car elle soulage la douleur et l’inconfort chez les personnes âgées. Ces habitudes de base peuvent prévenir l’apparition d’infections urinaires et de cystites chez les personnes âgées, et il convient d’accorder une attention particulière à l’apparition des symptômes énumérés ci-dessus afin de les traiter le plus rapidement possible et de réduire les risques.