Comment organiser la routine des personnes âgées ?

Lorsqu’on parle d’organisations quotidiennes, d’établissement de calendriers, d’agendas ou de tableaux, on doit d’abord comprendre dans quel but on proposer ces organisations. La routine n’est pas simplement une table accrochée au mur avec des horaires et des activités à faire. Cela peut être bien plus que cela. Elle désigne un ensemble d’habitudes qui évoque la monotonie, l’absence de variété. C’est autant une combinaison de passes en danse sociale. En programmation informatique, ce phénomène est un quasi‐synonyme de fonction, procédure, macro-instruction, etc. qui désigne un bout de programme qu’on peut appeler avec des arguments et qui peut retourner un résultat. En prestidigitation, elle désigne un enchaînement de passes accompagnées ou non d’un boniment qui constitue un tour de magie. 

Le mot routine suggère une séquence de procédures, de coutumes habituelles.

Lorsqu’on parle de la routine des personnes âgées, on ne peut pas oublier de contempler leurs habitudes. Les activités qui font partie de l’histoire de vie de chaque personne âgée doivent être respectées. Pour proposer des organisations dans la vie quotidienne d’une personne âgée, il est important d’individualiser les besoins et les priorités à explorer. C’est pourquoi l’observation des signes et symptômes, qui peuvent apparaître progressivement dans le comportement des personnes âgées, mérite d’être soulignée. L’idée est de proposer des actions qui peuvent favoriser des stimuli et des activités qui minimisent, voire retardent la progression de maladies évolutives, comme la maladie de Parkinson ou la démence. L’organisation des routines contribue à réduire l’anxiété, l’irritabilité, l’instabilité et l’oisiveté. L’inactivité des personnes âgées est une préoccupation des professionnels de la gérontologie. Les personnes qui passent tout le temps de la journée allongées ou devant un téléviseur, sans savoir ce qu’elles regardent, s’inquiètent. Bien sûr, il faut comprendre quelle est la situation de chacun et ce qui peut lui être proposé. Cependant, même dans le cas de maladies progressives à un stade avancé, il est possible de proposer des stimuli sensoriels. La musique, les stimuli tactiles c’est-à-dire des massages, les stimuli olfactifs et les conversations familiales qui peuvent favoriser l’affection et la proximité. 

Voici quelques considérations importantes :

Élaborer un modèle visuel adapté à la situation des personnes âgées. Si nécessaire, au lieu d’écrire, utilisez des chiffres qui représentent l’activité. N’oubliez pas de respecter l’âge des personnes âgées et de ne pas infantiliser. Respectez les us et coutumes des personnes âgées. Maintenez même les programmes d’activités précédents lorsque cela est possible. Identifier les activités de la vie quotidienne et promouvoir l’accent sur les nouvelles activités qui la constitueront. Exemple : bain, petit déjeuner, lecture de la journée, marche, déjeuner, repos, goûter, écouter de la musique, dîner, conversation familiale, coucher. Soulignez avec des paroles ou des couleurs différentes l’activité qui n’y est pas encore intégrée et qui nécessite un investissement pour se produire. Les tableaux blancs magnétiques et les aimants favorisent une bonne organisation pour ça. Les aimants peuvent être faits avec des lettres ou des chiffres des principales activités développées par les personnes âgées, décrivant, le jour, le mois et l’année et le calendrier des rendez-vous. Un jour à la fois peut générer moins de confusion et d’anxiété. Il est très important d’organiser avec les personnes âgées ce que sera votre journée et ce qui se passera. Outre le fait de pouvoir suivre avec les personnes âgées ce qui a déjà été fait et ce qui reste à faire. Penser aux activités qu’il aime le plus faire et entrecouper les activités de plus grande résistance, favorise des environnements moins stressants. Donner la priorité aux actions de stimulation cognitive qui peuvent impliquer les personnes âgées. La lecture, la musique, la cuisine à partir de recettes, le dessin et les arts en général, peuvent y être inclus selon les intérêts et les capacités. Il est important qu’au moins une ou deux fois par semaine, il y ait un accompagnement pour favoriser ces activités. Même si c’est de manière adaptée, en respectant les conditions de participation des personnes âgées à l’activité proposée.

En outre, il est important de penser à des activités sociales pour la routine.

Promouvoir et favoriser les sorties avec les personnes âgées. Les courtes promenades, les activités physiques, les étirements et les promenades en plein air sont importants. Une promenade de 30 minutes par jour suffit pour que vous remarquiez des changements dans votre corps, tant au niveau physique qu’au niveau psychologique. L’idéal est que cela devienne une habitude. Lorsque vous prendrez la décision de commencer la marche, pensez à écouter votre corps. Si vous vous sentez trop fatigué pour tenir toute la durée de l’exercice, ne forcez pas. Vous pouvez inclure des temps de repos dans votre marche quotidienne, afin que l’exercice soit plus tolérable pour votre organisme. Ayez à l’esprit qu’il s’agit d’un processus progressif. Si vous sentez que vous êtes capable de faire plus d’efforts, il est préférable que vous consultiez un spécialiste dans le domaine. Chacun de doit connaître ses possibilités selon son âge, son poids et les conditions particulières éventuelles. Vous pourrez ainsi pratiquer l’activité l’esprit tranquille. Si vous avez un problème médical, il est essentiel que vous consultiez un médecin avant de commencer à pratiquer une activité sportive. Seul un médecin peut vous indiquer quel type d’activité est le plus approprié pour vous. La promenade à pied a un impact bénéfique sur le flux sanguin, ce qui est favorable pour votre santé. Toutes les cellules de votre corps seront nourries et oxygénées de façon continuelle. Vous éviterez les problèmes de santé au niveau des extrémités extérieures. Vous serez moins sujet à souffrir de diabète, car vous réduirez votre taux de sucre dans le sang. Votre taux de cholestérol et les calories diminueront, ce qui vous aidera à perdre du poids, et ce, de la façon la plus saine possible. Ayez à l’esprit qu’en pratiquant cette activité quotidiennement, vous brûlerez des graisses tout en renforçant vos muscles. Peu de temps après avoir adopté cette nouvelle habitude, vous remarquerez que vous êtes de meilleure humeur et que vous avez plus d’énergie pour mener à bien vos activités quotidiennes. Lorsque vous marchez, le corps secrète des hormones qui vous apporteront satisfaction, et vous serez alors moins enclin à déprimer. Et comme si cela n’était pas suffisant, vous aurez une meilleure estime de vous, car vous remarquerez des changements physiques agréables en vous regardant dans le miroir. Vos articulations et vos os seront beaucoup plus sains, et vous éviterez ainsi les fractures, les contractures et les déchirures ou états similaires. Vous vous sentirez beaucoup plus fort et plus agile dans vos mouvements. Une promenade quotidienne est aussi bénéfique pour votre système digestif : cela aide à éviter les problèmes de constipation intestinale. Votre santé cardiaque et respiratoire s’amélioreront considérablement. Marcher tous les jours vous aidera aussi à réduire votre niveau de stress et à dormir mieux. Lorsqu’on dépense plus d’énergie pendant la journée, il est plus facile de trouver le sommeil le soir. La participation à des groupes de personnes âgées, à des activités religieuses peut favoriser de nouveaux stimuli, de nouvelles rencontres et s’intégrer dans la routine. Le choix d’un jour spécifique pour ce type d’activité est très important. Idéalement, elle peut être fixée dans la semaine de l’aîné, en favorisant les rythmes et les fréquences pour que l’activité se déroule. Il est important de revoir constamment la routine. Vérifiez les activités qui ont fonctionné et celles qui n’ont pas été bien intégrées. Utilisez la créativité et proposez de nouvelles actions qui favorisent de nouveaux stimuli, en améliorant les compétences restantes. Une meilleure qualité de vie pour les personnes âgées et toute leur famille.